Juillet 2019 – eNews du Cercle d’Amis d’Elisabeth Leseur

Bonjour de Pittsburgh ! L’été est bien entamé de notre coté du monde et Joe et moi passons donc beaucoup plus de temps à l’extérieur. Comme nous l’avons souvent écrit, nous avons formé au fil des ans beaucoup de nouvelles amitiés avec les supporters d’Elisabeth, ceci à travers de courts emails. Il y a environ 18 mois, nous avons reçu un email de France Roseau, une femme qui habite tout près de la tombe d’Elisabeth. Nous avons échangé quelques emails et nous nous sommes finalement retrouvés auprès de la tombe d’Elisabeth en octobre 2017. Lors de cette première rencontre, Joe et moi avons rapidement découvert à quel point notre connaissance du français était limitée, et nous avons eu la chance que deux des enfants de France puissent nous rejoindre pour déjeuner. Ce déjeuner a marqué le début d’une merveilleuse amitié et a été suivi de nombreux emails et appels téléphoniques. Nous avons demandé à France si elle voulait bien écrire une réflexion que nous pourrions partager pendant cette période estivale.

Cet été Joe et moi allons passer quelques jours avec nos deux familles, aux États-Unis et au Canada, et allons faire une pause dans nos réflexions mensuelles d’août et de septembre. Nous répondrons aux emails et mettrons à jour les requêtes de prière, mais nous voulions nous accorder, ainsi qu’à nos excellents traducteurs (Isabelle, Giulia, Jose, Denisse et Anna) un repos bien mérité. Nous sommes certains qu’Elisabeth et Félix attachaient une grande importance au temps consacré au repos. Nous serons de retour avec une réflexion pour célébrer l’anniversaire de naissance d’Elisabeth, le jeudi 3 octobre.

Réflexion de juillet 2019 par France Roseau

Alors que l’été débute, avec lui s’annoncent les vacances, repos bien mérité, et aussi les opportunités de rencontres nouvelles ou familiales. Parmi ces personnes rencontrées, certaines nous sembleront bien proches par la foi, par les idées, par la charité… D’autres au contraire bien éloignées et de nous et de l’Eglise. Dans cette dernière perspective, ces pensées d’Elisabeth Leseur retiennent mon attention :
« Montrons donc un peu d’indulgence […] pour l’incroyable légèreté d’esprit de tant d’êtres […]. Efforçons-nous de parler la  langue qu’ils peuvent comprendre […]. Dieu n’a-t-Il pas agi de même envers nous […] ? » Journal première partie, 18 octobre 1904, p. 113 *
« Les âmes les plus ruinées en apparence ne sont pas toujours celles que la divine parole atteint le moins ; lorsque le bois est mort il suffit d’une étincelle pour faire jaillir une grande flamme. » Pensées de chaque jour, 1899-1906, p. 298 *
Essayons d’être entre les mains de Dieu cette petite flamme pour les autres pendant ces mois d’été.
Le meilleur moyen ? Cette dernière pensée nous le dit : en toute circonstance il nous faut nous effacer au grand moyen de la prière pour laisser la place à Dieu :
« Ayant Dieu en nous, nous ferons sûrement l’œuvre de Dieu, ou plutôt Il la fera Lui-même par nous et mieux que nous.» Pensées de chaque jour, 1899-1906, p. 302 *
C’est ce que je souhaite à chacune et à chacun d’entre nous pour ces mois d’été… Belles rencontres et bon repos à tous !

*Les citations d’Elisabeth sont extraites de l’ouvrage « Journal et pensées de chaque jour », J. de Gigord, Editeur, 1924.

-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-
France de GOUVELLO est née à Berlin dans une fratrie de huit enfants dont le père est officier. Après plusieurs déménagements entre la France et l’Allemagne la famille s’installe en région parisienne. Après 20 ans de carrière comme ingénieur, France enseigne maintenant la physique et la chimie dans les établissements catholiques sous contrat en région parisienne. Elle est mariée depuis plus de 27 ans à Jean-Luc ROSEAU. Ils ont cinq enfants. Ils sont rattachés tous les deux spirituellement à l’abbaye bénédictine de Notre-Dame de Randol. C’est un moine de cette abbaye qui a fait découvrir à France la vie d’Elisabeth Leseur au travers du livre de Bernadette Chovelon. France habite à proximité de la sépulture actuelle d’Élisabeth ; elle y a mis une plaque pour la rendre visible et la visite régulièrement.
-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-

Requêtes de prières

Nous continuons de recevoir des demandes de prière et mettons régulièrement à jour la page des prières. Si vous souhaitez ajouter des requêtes à cette liste, veuillez nous contacter à elcause.org@gmail.com

Avec gratitudes et prières,
Jennifer et Joe