En avril 1936, à l’initiative de Félix Leseur et de l’Ordre des Prêcheurs Dominicains, et après consentement de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, l’évêque du diocèse de Paris ouvrit la cause de béatification et de canonisation d’Elisabeth Leseur. À ce stade du processus, le titre honorifique de Servante de Dieu fut autorisé.

L’ouverture d’une Cause de canonisation débute par un Procès Informatif, au cours duquel on recueille  et documente les témoignages sur la vie et les vertus du Serviteur (ou de la Servante) de Dieu. En outre, les écrits publics et privés doivent être soumis à l’avis d’experts. Cette étape se conclut par le jugement d’un tribunal diocésain avec la décision ultime de l’évêque attestant l’Héroïcité des Vertus, c’est-à-dire que le Serviteur de Dieu a vécu l’ensemble des vertus chrétiennes de façon héroïque. Ces résultats, ainsi que les volumes reliés regroupant la documentation, ou Acta (Actes), sont transmis à la Congrégation pour les Causes des Saints.

Il n’est pas rare que le Procès Informatif prenne plusieurs années, mais la Cause d’Elisabeth Leseur (ouverte depuis plus de 81 ans) est exceptionnelle. La Seconde Guerre mondiale interrompit l’enquête avant qu’elle ne soit terminée, et bien que les efforts accomplis aient été sporadiques, le processus demeure officiellement en cours. Alors que la traduction de l’œuvre d’Elisabeth dans d’autres langues permet à davantage de personnes de se connecter avec sa spiritualité profonde, nous espérons que l’intérêt renouvelé pour sa Cause stimulera l’enquête et permettra de procéder à l’examen et au jugement par le tribunal diocésain.

Ceci n’est que la première étape vers la reconnaissance du Serviteur de Dieu comme Vénérable. Après attestation de l’Héroïcité des Vertus par le tribunal diocésain, l’Acta est transmis par la Congrégation à un Rapporteur dont la tâche consiste à superviser la Cause pendant la suite du processus. En association avec une commission théologique établie par la Congrégation, le Rapporteur  veille à ce que la Positio, qui résume la vie et les vertus du Serviteur de Dieu, soit correctement rédigée. Lorsque la Positio est achevée, les membres de la commission théologique se prononcent sur la Cause par un vote. Leur recommandation est ensuite soumise à l’approbation du cardinal, des archevêques et des évêques de la Congrégation qui, à leur tour, votent. Leur vote détermine si l’on poursuit ou abandonne la Cause.

Si le vote est favorable, la recommandation d’un Décret d’Héroïcité des Vertus est envoyée au Saint-Père, dont la décision est définitive. Une fois l’Héroïcité des Vertus reconnue par le Pape, le Serviteur (ou la Servante) de Dieu est dénommé(e) Vénérable, dans le cas présent Vénérable Servante de Dieu Elisabeth Leseur, ou bien Vénérable Elisabeth Leseur.

Pour plus d’informations sur le processus de béatification et de canonisation, veuillez consulter l’information suivante sur le site Internet d’Anne de Guigné.

https://www.annedeguigne.fr/fr/cause-de-beatification/etapes-de-la-canonisation.html